Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES GRANDES QUESTIONS DE LA VIE

Physique quantique, NDE, yoga, astrophysique, métaphysique, Conscience, OVNIS, philosophie. Voici quelques grandes questions de la vie : Qui suis-je ? Où vais-je ? Qu'est-ce que la mort - Pourquoi souffrons-nous ? Quelle est ma fonction sur Terre ? S'interroger est la condition de notre conscience, nous devons tous nous poser la question du sens de la vie car le monde nous paraîtra bien plus lumineux si nous affrontons ces questions fondamentales. Attention de bien cliquer sur mes articles entremêlés à des pubs intempestives !

Gilets Jaunes, la révolution est aussi à l'intérieur de nous

Gilets Jaunes, la révolution est aussi à l'intérieur de nous

QUE SE PASSE-T-IL ACTUELLEMENT ?

Une foule d'anonymes, des Français issus de la classe moyenne-basse péri-urbaine, des retraités, des catégories populaires laborieuses et des classes défavorisées (ce qui représente en tout un potentiel de 55% de la population en âge de voter !), occupent chaque samedi des ronds-points et défilent dans les rues de chaque grande ville de France.

Initialement là pour protester contre la perte de leur pouvoir d'achat en pointant du doigt les fortes taxes sur les carburants, nous découvrons que des dizaines de milliers de personnes viennent là pour communiquer, pour communier dans un élan désespéré ayant pour but de faire comprendre aux responsables politiques, économiques et religieux leur envie d'autre chose, d'une autre politique, leur désir d'éthique et leur grand agacement des injustices sociales récurrentes issues d'un système administratif et politique monolithique, roublard et mensonger.

Ce fort agacement a engendré le désir d'un autre modèle de la démocratie que celle dirigée par des oligarchies de hauts fonctionnaires très grassement payés, de pantouflards, d'une privilégiature de politiciens s'auto-privilégiants avec parfois des comportements pas très éthiques, et de financiers des grandes banques d'affaires mondiales qui tondent la laine sur le dos des peuples européens. Le peuple appauvrit s'interroge et cherche une autre vision de la condition humaine.

Outre le désir de faire bouger les lignes de la démocratie et le désir de réformer le fonctionnement des institutions politiques, ce mouvement nous confronte à une interrogation existentielle et métaphysique comme l'avaient fait les évènements de Mai 68.

DEMANDE DE REPÈRES ONTOLOGIQUES

Replis iden­titaires, domination des com­portements barbares au détri­ment des compor­tements de bonté et de civisme, montée des intolé­rances, mi­sères sociales et détresses indivi­duelles, aug­menta­tion des haines et des violences dans les rap­ports sociétaux, recru­descence des crimes et délits, corruption, et un mas­sif décrochage mo­ral qui se fait plus criant à chaque nouvelle généra­tion.

Cela met en lumière que la société française vit un profond manque de re­pères ontolo­giques, un manque de re­pères liés aux fonde­ments de l’Être. Repères que les religions et que l’État laïc républicain ne donnent plus car ces structures sont traversées par de forts courants nihilistes et matérialistes. Les religions sont confrontées à leurs dérives violentes, et à leurs dénis de sexualité... (voir émission C l'Hebdo sur la 5, lobby homosexuel au Vatican)

Oui, nos religions actuelles s'occupent bien plus d'un territoire temporel que du territoire spirituel au sens de travail ontologique et métaphysique.

Oui, l’État républicain prône des valeurs morales que plus personne ne respecte, nos "élites" moins que les autres. Les valeurs morales et éthiques ne sont plus rattachées à l'essence de la condition humaine, elles sont coupées de tout enracinement métaphysique.

 

AVOIR et ÊTRE

Nous vivons dans une société de consommation qui nous persuade qu’être c’est avoir.

Cette confusion se trouve largement entrete­nue par des manipulations mentales provenant de puissants services marketing dont la raison d’être est de fabriquer des consommateurs captifs dans toutes les tranches d’âges de toutes les couches de la population.

Il est utile de rappeler que nos pul­sions, nos désirs et nos bas instincts sont captés et manipulés par l’utilisation insis­tante de signaux pulsion­nels. La logique industrielle et commer­ciale actuelle utilise la psychologie sociale pour influer sur les groupes et les individus, les conditionnant ainsi à avoir pour seul horizon une matérialité totalement dénuée de conscience.

D’inquiétants communiquants persuadent de très nombreuses personnes qu’exister c’est con­sommer, exister c’est posséder le monde matériel, exister c’est posséder un savoir qui permet de do­miner les autres.

Sans réduire l’importance du secteur marchand dans le développement de nos sociétés, sans nier la part ludique de la vie et la jouissance d’avoir, il est cependant irresponsable de marchandiser la na­ture et l’ensemble des activités humaines. Il est également archaïque de réduire le bonheur à la possession, comme il est désolant de réduire sa vie à la conjugaison du verbe avoir, car le verbe Avoir est l’enfance de l’Être.

 

Je traite ici des principes métaphysiques fondateurs de notre condition hu­maine : le sens, l’origine, l’être, l’éthique, la conscience, la destinée humaine, le discernement, la connais­sance, l’évolution psychique, nos conditionnements qui formatent nos peurs, nos blocages et nos présupposés...

La déraison émotionnelle, la haine et la colère sont caractéristiques des phénomènes de foule. Nous vivons actuellement une période très perturbée du savoir-vivre ensemble. Nous vivons une période très perturbée de la condition humaine.

La condition humaine est une expérience psycholo­gique avant d’être une situation maté­rielle ; quiconque, à un moment donné, ne doit-il pas s’interroger pour entrevoir quelque chose qui dépasse l’individu, le groupe social et qui le place dans la vraie structure universelle qui est celle du monde ? Quelque chose qui transcende tous les engagements quotidiens de l’être social… (Michel Lancelot, in " Campus")

Il semblerait donc bien qu'en cette période violente en perte de sens, de nombreuses personnes dites rationnelles soient à la recherche de valeurs éthiques et métaphysiques en dehors de tout système de croyance.

 

L'Homme fait progresser sa conscience d'une manière lente... Après 14 000 ans d'existence, notre civilisation se trouve toujours empêtrée dans le stade de conscience le plus bas : la barbarie.

Cependant, à coup de piqures de rappel, l'Homme commence à comprendre qu'il peut faire progresser la conscience individuelle et collective par un travail éthique, spirituel et compassionnel sur lui-même.

► En dépit des égarements pulsionnels d'une minorité de gens violents, on voit apparaitre une révolution métaphysique intérieure silencieuse et individuelle qui veut élargir la perspective de la condition humaine pour l'élévation de l'homme vers les stades de conscience supérieurs à la barbarie : stade émotionnel, stade éthique et stade supraconscient.

Privilégier l'alliance de la science et de la spiritualité, l'ouverture individuelle à notre intériorité, et travailler sur nos comportements écologiques irresponsables vis à vis de la Terre et du Cosmos.

Toute cette ouverture métaphysique doit engendrer sur le long terme de l'éthique et de la conscience humaine éclairée, de la non-violence, de la responsabilité mentale et morale, de l'amour et de la compassion.

La compassion et l'amour ne sont pas du laxisme mais une éducation amour/dressage pour la mise en responsabilité de chacun en construisant le surmoi qui imprime les règles et les limites, et qui initie un comportement éthique de respect de soi et des autres.

 

L'enjeu véritable de ces bouleversements sociaux est ontologique : l'élévation de conscience individuelle 

Il n'est pas forcément très productif et efficace de descendre dans la rue et de tout casser pour combattre le stade barbare de l'humanité et l'inertie de nos gouvernants. Peut-être aurait-il été plus judicieux pour les Gilets Jaunes d'effectuer des actions symboliques positives comme mettre en place des actions philanthropiques, ou comme nettoyer les bords de rivières, nettoyer les terrains vagues des métropoles, nettoyer certains squares, les parkings sauvages, les places des quartiers pauvres où le service public est défaillant... etc. 

La stratégie de la douceur/fermeté/discipline non-violente est une véritable révolution intérieure, c'est l'unique solution à long terme pour s'élever. La seule solution pérenne consiste à vous élever vers les stades supérieurs de conscience pour contenir la méchanceté, la rapacité et l'ignorance des hommes.

En pratique, il s'agit d'ouvrir notre esprit, d'étudier, d'acquérir de la Connaissance, d'apprendre à pratiquer la joie et l'amour en ouvrant notre cœur, d'apprendre et d'appliquer les règles d'hygiène mentale : 

- de discernement

- de contrôle des pulsions et des émotions,

     par la respiration, par l'action consciente, par l'action désintéressée, par la relaxation et l'écoute du silence en soi, par le plaisir d'être soi

    par l'introspection psychologique et métaphysique,

    par plus de compassion, de bienveillance et de discipline envers vous-même et les autres,

    par la responsabilisation de chacune de nos actions en tenant compte de la loi de la causalité.

 

Quoi que vous fassiez (en dehors de la violence), faites-le dans la joie et la bienveillance

Si, jusqu'à maintenant, la très laborieuse élévation de conscience humaine s'effectuait collectivement, le paradigme quantique incite au développement de la conscience individuelle par un travail d'introspection et de métaphysique.

L'irresponsabilité éthique et l'absence de bienveillance récurrente de nos oligarchies dirigeantes est totalement reliée à un réel manque de repères ontologiques.

La roue de la vie tourne pour tout le monde ! Les lobbies financiers, les prédateurs, les politiciens cyniques ont leurs talons d'Achille, eux aussi ils engendrent des causalités, ils commettent tous un jour ou l'autre des actions répréhensibles qu'ils s'efforcent de cacher, alors on peut les faire tomber par action de justice, et de non-violence... Réfléchissez-y...

Petite démonstration pratique : nos pensées et nos actions construisent notre réalité :

La physique quantique nous montre que la conscience humaine impacte directement notre réalité physique et matérielle (voir mes autres articles).

La loi de causalité (ou loi du karma en Inde, ou loi de cause à effet d'Isaac Newton, ou lame de la Roue du Tarot) nous montre que pour toute action, il y a une réaction de sens inverse qui nous revient et impacte notre réalité et celle de tous nos voisins de vie. Tu sèmes la violence, tu récoltes la violence... Tu sèmes la bienveillance, tu récoltes la bienveillance.

La loi de causalité humaine fonctionne au niveau quantique : vous attirez la fréquence haute ou basse du champ mental quantique qui correspond à vos pensées et à vos actions hautes ou basses. Les vibrations hautes du champ mental dissolvent les vibrations basses de la pensée humaine.

Donc, l'action d'élever notre conscience neutralise, individuellement et collectivement, la nocivité des basses vibrations des comportements délinquants, meurtriers et cupides. Le stade barbare est neutralisé par notre élévation énergétique.

La conséquence directe d’élévation de conscience impactera l'action de nos dirigeants.

Notre devoir n'est pas de casser, ce n'est pas de hurler la colère et la haine, notre devoir est de donner de l'amour, DE TRANSMETTRE LES OUTILS PSYCHOLOGIQUES ET MENTAUX à nos contemporains et aux jeunes générations pour renforcer leur responsabilité morale et mentale et démarrer un travail de conscience intérieure.

 

Choisis l'amour plutôt que la haine

Quand tu vis une situation difficile, tendue, conflictuelle, tu as naturellement des émotions et des pensées de haine et de colère, qui engendrent chez les autres de la haine et de la colère...

Pourquoi tu n'aurais pas une pensée d'amour et une émotion d'amour à la place ? Tu peux, tu dois comprendre et utiliser cette formule issue de la physique quantique, c'est INSTANTANÉ : une pensée d'amour et une émotion d'amour envers toi-même et envers ceux que tu détestes, ça marche pour te calmer et t'adoucir, ça marche pour t'éviter de tomber dans un enfer personnel. 

Envoie, là, maintenant, tout de suite, une pensée d'amour aux personnes en opposition avec toi en ce moment, tu visualises leur visage et tu leur dis mentalement : "Je t'offre paix et amour". A faire plusieurs fois par jour !

 

Le refus de la soumission à la violence :

Important : la non-violence c’est le refus de la soumission à la violence. Par tous ces actes violents, cruels, sans conscience nous diffusons des fréquences de violence et de cruauté car nous imprimons en notre ADN et en notre psychisme des basses vibrations du stade barbare.

► Le contrat social stipule implicitement qu’en échange de l’impôt et de la concession d’une partie de sa liberté individuelle chaque citoyen reçoit protection, justice et éducation. Les gouverne­ments successifs ne font pas leur travail en ne don­nant pas les moyens nécessaires à la culture, à l’éducation, à l'aménagement du territoire, à la police et à la justice.

As­sez de déni face à la violence et à la souffrance, les Autorités poli­tiques doivent remplir leur part du contrat social : la culture, l’éducation, l'aménagement du territoire, l'égalité dans la répartition des richesses, la police et la justice doivent pouvoir œuvrer efficacement, cela s’appelle de la cons­cience éthique.

 

L'instauration du nouveau paradigme quantique

Depuis un siècle la physique quantique révolutionne notre façon d'envisager la vie. Connaitre un minimum le fonctionnement de la pensée quantique permet d'acquérir les bases ontologiques qui sous-tendent la condition humaine et permettra aux nouvelles générations de se construire des repères mentaux et moraux solides basés non plus sur le rapport de force mais basés sur le rapport de bienveillance.


© Didier Luccan, écrivain conférencier, auteur de "Vers la sagesse quantique" aux éditions Bussière

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article