Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES GRANDES QUESTIONS DE LA VIE

Physique quantique, NDE, yoga, astrophysique, métaphysique, Conscience, OVNIS, philosophie. Voici quelques grandes questions de la vie : Qui suis-je ? Où vais-je ? Qu'est-ce que la mort - Pourquoi souffrons-nous ? Quelle est ma fonction sur Terre ? S'interroger est la condition de notre conscience, nous devons tous nous poser la question du sens de la vie car le monde nous paraîtra bien plus lumineux si nous affrontons ces questions fondamentales. Attention de bien cliquer sur mes articles entremêlés à des pubs intempestives !

La physique quantique vue par Nassim Haramein

La physique quantique vue par Nassim Haramein

L'univers interconnecté

Selon le physicien Nassim Haramein, tout dans l'univers est connecté, de l'échelle la plus petite à la plus grande, grâce au rôle unificateur du champ quantique du vide à l'échelle de Planck (1,62x10ˉ33m). Selon sa  théorie, c'est l'espace qui définit la matière. Notre monde matériel est de l'espace en vibration qui est la source de la matière. Il fait appel à Einstein: "les objets physiques ne sont pas dans l'espace, mais ces objets sont une extension de l'espace..." et à John Wheeler " l'espace vide n'est pas vide, il est le siège de la physique la plus violente"

C'est l'espace qui relie l'ensemble de l'univers ou l'ensemble d'une particule. L'espace est présent entre les galaxies, entre les planètes, entre nos cellules, entre nos atomes... La structure atomique est constituée de 99,999% d'espace. En fait, le monde matériel est constitué essentiellement de vide, la matière ne représente que 0,001%. Donc Nassim Haramein propose de s'intéresser plutôt à la partie vide qu'à la partie physique.

C'est donc un champ informationnel énergétique extrêmement dense qui remplit le vide Il rappelle que "la base de la physique quantique prédit que tout point dans l'espace oscille, ces fluctuations sont infinies en chaque point, chaque point dans l'espace contient une énergie infinie..." Ce champ quantique du vide à l'échelle de Planck contient une très puissante énergie, à l'infini. Selon Haramein qui s'appuie sur les recherches de John Wheeler, "le vide est tellement saturé d'énergie, il est tellement dynamique et rapide qu'il se connecte par de micros trous de ver qui s'interconnectent dans l'ensemble de l'univers."

Une des bases de la recherche d'Haramein repose sur la géométrie de l'espace du vide quantifiée par un réseau très dense de paquets d'énergie appelés PSU. Ce sont les plus petites unités qui s'assemblent géométriquement à l'échelle de Planck-Wheeler (1,62x10ˉ33m). Il parle de points d'information (les PSU/points de Planck sont des pixels quantiques existant dans la densité du vide) qui forment la masse du proton : 1055 g/cm3, soit exactement la masse de l'univers... ce qui induit que le proton est un trou noir au niveau quantique, et il contient la masse de l'univers de par sa nature hologrammiqueA partir de cela, Haramein développe le principe d'univers connecté au travers de la structure du vide, car c'est l'espace vide qui connecte tout, le vide est un champ source de l'unification.

Les objets ne définissent pas l'espace mais c'est l'espace qui définit les objets. Ainsi, il pense que le vide quantique est plein ! et plein de quoi ? Plein d'énergie (à l'infini), plein d'informations concernant les constantes universelles, concernant les mémoires cosmologiques, concernant les mémoires du vivant.

Et pour fonctionner le vide a une structure : c'est l’énergie du vide qui assure la cohésion de l’Univers, cette énergie du vide est géré par le vide du champ de Planck. Son explication remet en cause l'existence de la matière noire et de l'énergie noire, à l'instar de l'astrophysicien Jean-Pierre Petit, Nassim Haramein pense que l'introduction de ces paramètres pas encore démontrés ne sont que des pansements sur la Théorie cosmologique standard inachevée. L’énergie noire, qui est agissante tant au niveau quantique du point de Planck que dans l'accélération de l'expansion de l'univers, n’existe pas en tant que telle... elle est de nature gravitationnelle, c'est de l'énergie issue de l'équilibre des polarités dans l’effondrement du vide sur lui-même.

Sur l'énergie issue de l'effondrement du vide sur lui-même, je pense qu'Haramein fait référence à l'énergie cinétique engendrée par le mouvement entre 2 polarités qui transporte en elle-même l'ensemble des constantes mathématiques et informationnelles de l'univers précédent, car à l'échelle d'un univers un des pôles de la polarité se situe au point de départ de l'expansion de l'univers et l'autre pôle à son point de résorption (comme une lente et profonde respiration entre l'inspir et l'expir puis entre l'expir et l'inspir). On peut aussi parler en terme de thermodynamique : l'expansion de l'univers est entropique donc il dissipe une énergie considérable et, par polarité, l'univers s'organise vers l'ordre et l'enrichissement d'information, vers la néguentropie en utilisant l'énergie produite par l'entropie... Ordo ab chao, l'ordre surgit du chaos.

Selon ses recherches, Nassim Haramein pense que la structure du vide repose sur l'organisation des points de Planck (PSU) sous la forme d'un cuboctaèdre composé de 64 tétraèdres : donc la base géométrique d'assemblage de triangles, puis de pyramides produit de l'information quantique. Il explique sa théorie en faisant appel à la géométrie quantique : le tétraèdre est la base de la structure du vide et produit l'organisation nécessaire à la diffusion de cette énergie informationnelle en ondes scalaires pour construire notre réalité physique.

Cosmos de la création continue : il explique que notre soleil est un trou noir, que le proton est un trou noir et que les trous noirs, qui sont criblés de trous de ver, répondent à une distribution fractale : ils sont répartis depuis l’infiniment petit jusqu’à l’Univers lui-même qui est un trou noir qui absorbe et diffuse de l'information en permanence. Les amas de galaxies, les galaxies et les étoiles contiennent un trou noir en leur centre, on appelle cela un soleil central.

Donc la structure de l'espace/temps se déplace en torsion en intégrant l'effet de couple. Au lieu d'une surface espace-temps lisse, élastique, il propose le modèle du tore en double structure pour représenter le trou noir. Ainsi pour chaque rotation il y a une contre rotation, l'univers est un double Tore.

La création d'univers s'effectue quand un proton/PSU s'échappe de l'univers puisque le proton lui-même contient la masse de l'univers, masse composée d'information (comme les constantes universelles, thermiques, gravitationnelles et pleins d'autres mémoires) et comme des protons s'échappent en permanence de notre univers, il y a une création continue de nouveaux univers, une création continue de matière. Et c'est de la matière connectée puisque c'est une même structure hologrammique qui se répand en structure fractale.

L'approche unificatrice de la structure géométrique du vide de Nassim Haramein rappelle la démarche ésotérique et visiblement cette démarche ne lui est pas étrangère car il s'y réfère fréquemment. Le savoir et l'expérimentation physique et métaphysique des Anciennes Civilisations a inspiré nos savants de l'Antiquité à nos jours et continuent à alimenter les diverses branches de l'ésotérisme dont la géométrie sacrée (Nombre d'or, suite de Fibonacci, etc...)

Comme bien d'autres physiciens et biologistes contemporains, il considère que nous entrons maintenant dans un nouveau domaine de la physique quantique : une physique globalisante de l'information quantique structurante tenant compte des interactions multidimensionnelles, tenant compte des interactions avec le vivant biologique.

Plus qu'un champ unifié, l'univers est un tissage d'informations mathématiques et géométriques, cette nouvelle approche de la physique quantique confirme étonnamment la validité du tantrisme (philosophie/science pratique et opérative issue du yoga). Le tantra se définit comme un processus continu de tissage, d'interconnexions d'informations qui s'influencent les unes les autres pour dérouler/étirer un tapis multidimensionnel de Conscience/Connaissance essence de toute réalité. De nombreux physiciens dont Nassim Haramein, Roger Penrose et Philippe Guillemant travaillent dans cette direction.

 

© Didier Luccan, auteur de Vers la Sagesse Quantique, aux éditions Bussière

En bonus les 2 conférences de Nassim Haramein en Français. Le contenu est le même, cependant je vous recommande la conférence de Paris, le discours est plus clair et soutenu par un bel humour qui interagit avec un public en symbiose.

 

La physique quantique vue par Nassim HarameinLa physique quantique vue par Nassim Haramein

 
Why does a circle have 360 degrees?

“If you only knew the magnificence of the 3, 6 and 9, then you would have a key to the universe.” – Nikola TeslaNassim Haramein • The connected universe • Physics World • Science • The Resonance Project - Traduction Française • The Resonance Project - Página Oficial Hispana • Jamie Janover

Posté par The Resonance Project sur dimanche 11 octobre 2015
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article