Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES GRANDES QUESTIONS DE LA VIE

Physique quantique, NDE, yoga, astrophysique, métaphysique, Conscience, OVNIS, philosophie. Voici quelques grandes questions de la vie : Qui suis-je ? Où vais-je ? Qu'est-ce que la mort - Pourquoi souffrons-nous ? Quelle est ma fonction sur Terre ? S'interroger est la condition de notre conscience, nous devons tous nous poser la question du sens de la vie car le monde nous paraîtra bien plus lumineux si nous affrontons ces questions fondamentales. Attention de bien cliquer sur mes articles entremêlés à des pubs intempestives !

La Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'univers

La Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'univers

Extraits du chap. 13 de mon livre "Vers la Sagesse Quantique" Éditions Bussière : En observant les étoiles, l'être humain a compris que notre Terre n'est qu'une planète d'un petit système solaire en bordure d'une branche de notre galaxie, la Voie Lactée, qui mesure cent mille années-lumière de diamètre.

1/ L'habitant de la Terre a également compris qu'en observant les étoiles, il observait son passé cos­mique, puisque, par exemple, la lumière du soleil a été émise 8 minutes avant que nous nous y bron­zions, et que les galaxies que nous observons au­jourd’hui sont telles qu’elles étaient il y a quelques milliers ou millions d’années, mais pour les obser­ver telles qu’elles sont aujourd’hui, il faudrait nous projeter dans le futur… ce qui signifie que tout ce que nous percevons a déjà eu lieu !

2/ Les télescopes et les satellites chargés d'observer l'univers ont découvert que notre galaxie fait partie d’un amas de galaxies bien ordonné qui lui-même fait partie d'un super-amas de ga­laxies dont la grandeur est de 500 millions d’années-lu­mière. On a observé des "filaments" électromagnétiques qui relient les amas de galaxies entre eux et les synchronisent. On y a observé que les mouvements entre ga­laxies sont organisés, comme de l’eau, en cou­rants, en chutes et en deltas par un super-attracteur de masses sem­blant se trouver au centre.

3/ Notre uni­vers visible et observé par nos télescopes (soit à peine 7% estimés de l'univers réel) contient des milliers de su­per-amas de galaxies qui con­tiennent des centaines de mil­liards de systèmes solaires et des milliers de milliards de pla­nètes où la vie y est foisonnante pour au moins 10% d'entre elles (selon l'équation de Drake) et pas forcé­ment au stade primi­tif, il faut nous rendre à l’évidence nous ne sommes certainement pas la seule civilisation dans l’univers !

4/ Autre point qui nous oblige à une certaine humilité : la matière atomique normale dont nous sommes faits et qui compose les planètes, les étoiles, les astéroïdes, les galaxies, les gaz stellaires ne représente que 5% de la masse de l'univers !!! Ce n'est qu'une infime partie d'un univers composé majoritairement de matière noire (26% de la masse de l'univers) et d'énergie noire (69% de la masse de l'univers) qui pourraient receler d'autres formes de vie biologique encore inconnues, ou des formes de vie existantes dans la matière noire bien plus abondantes que notre vie biologique...

5/ Nous, les terriens qui lançons des satellites dans l'Espace depuis un peu plus d'un demi-siècle, nous sommes dans l'humble position d'un bébé qui commence à explorer des yeux sa chambre depuis son berceau... et qui, parfois, se trouve confronté à des déplacements dans d'autres pièces de l'appartement et même dehors, dans une poussette. Comment ce bébé pourrait-il imaginer qu'il habite une ville dans une région de France ? La-dite France faisant partie de l'Europe, un des cinq continents de la Terre, planète faisant partie d'un système solaire... etc. Ce bébé pourrait-il décréter que seul son environnement visible est la seule réalité, et que les êtres humains qu'il voit et dont il a conscience sont les seuls êtres vivants de l'ensemble de la réalité et que rien d'autre n'existe ?

C'est pourquoi l'être humain continue à se poser des questions et dépense des milliards d'euros dans l'exploration de l'espace cosmique car il ne peut exclure que l'humanité puisse être partie prenante d'une évolu­tion plus glo­bale !

Pourtant l'être humain, aussi stupide que barbare, aussi intelligent et curieux qu'il soit, continue à prétendre très officiellement qu'il est le seul être biologique intelligent et évolué du cosmos... 

- Selon les biologistes il y a une grande diversité de vie biologique et physique sur Terre et dans l'univers, selon les exobiologistes, il y a 9 milliards de planètes habitables rien que dans notre galaxie...

- Selon les ufologues, l'observation avérée et prouvée de milliers d'OVNIS depuis 80 ans dans toutes les parties du monde oblige à concevoir que des civilisations extraterrestres intelligentes et évoluées existent bel et bien...

La Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'universLa Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'univers

Nous ne sommes pas seuls dans l'univers !

C'est le constat des observations effectuées depuis ces 15 dernières années. L'astronomie vient de faire une découverte majeure : il y a 300 millions à 9 milliards de planètes habitables dans notre galaxie (Sciences et Vie février 2014, publication Nasa 2020). D'après les observations et la méthode de comptage par échantillonnage, les statistiques sont formelles : le nombre de planètes habitables est colossal. Et ça, ça change tout

Jusqu’à ces dernières années, la thèse la plus ré­pandue était que la Terre et ses conditions de vie étaient une singularité, une exception dans l’univers, les Terriens étaient la seule espèce biologique intelligente dans l'univers... cette hypothèse trônait comme un dogme dans nos encyclopédies et dans l'enseignement scolaire et universitaire ! 

˃ En fait, c’est exactement le contraire ! Quelles qu'en soient ses différentes formes, la vie biologique est une constante dans l’univers ! Et, selon la physique quantique, l'information organisée et consciente est le substrat de la matière physique ! En analysant les données captées par l’ensemble des télescopes sur terre et en orbite sur la re­cherche d’exoplanètes, les biologistes, les astronomes et les ufologues sont catégo­riques :

a/ les conditions nécessaires à la vie existent partout dans l’Univers. On a trouvé de la vie sur Terre dans les condi­tions les plus extrêmes de pression et de tempéra­ture. On a trouvé de l'eau et des traces de vie biologique primitive sur Mars. L'atmosphère et les fleuves d'eau saumâtre de Pluton, les océans de méthane liquide de Ti­tan et les geysers d’eau d’Europe, satellites de Jupi­ter, font l’objet de recherches attentives.

b/ la plupart des systèmes planétaires se ressem­blent dans la ceinture de zone habitable de chaque soleil.

c/ outre les systèmes de vie endogènes, propres à chaque planète habitable, il est maintenant montré que des molécules ba­siques de la vie sont transportées par les astéroïdes, et peuvent coloniser les lieux les plus invivables.

d/ L’eau avec ses trois isotopes (hydrogène, tritium et deutérium) nécessaire à la vie sur Terre existe dans l’ensemble du cosmos mais n’est pas le seul type d’eau qui permet le développement de la vie.

e/ Les découvertes surprenantes de 6000 planètes habitables observées et référencées, les "jumelles" de la Terre dont : Kepler186f située à 500 années-lumière, Kepler 452b à 1400 années-lumière dans la Constellation du Cygne et Kapteyn-b à 13 an­nées-lu­mière, elles pourraient pos­séder de l’eau et toutes les conditions re­quises permettant le développement de la vie biologique (voir détails ici)Et tout récemment le télescope Trappist découvre un système solaire avec 7 exoplanètes d'une taille comparable à la Terre, situé à 39 années-lumière dont 1 planète est potentiellement habitable car on y décèle la forte probabilité d'eau liquide en abondance.

f/ 1/La matière physique ordinaire n'entrant que pour 5% de la masse de l'univers, 2/ l'obligation de multidimensionnalité, de non-localité et d'organisation géométrique du vide, issues de la physique quantique, 3/ l'observation de plus en plus fine de la structure du cosmos, 

ces 3 raisons obligent les astrophysiciens à émettre l'hypothèse de plus en plus vraisemblable qu'une vie biologique peuple le cosmos, et qu'une vie biologique différente (pourquoi pas liée à la matière noire, 26% de la masse de l'univers) peuplerait également le cosmos, et que de la matière informationnelle biologique et non-biologique moins dense (que la matière physique) peuple également les dimensions parallèles et d'autres galaxies.

g/ Les très nombreux témoignages d'observation avérée et prouvée de milliers d'OVNIS depuis 80 ans dans toutes les parties du monde obligent à concevoir que des mondes exogènes conscients, intelligents et évolués existent bel et bien.

Les habitants de la Terre s'auto-proclament officiellement les seuls êtres intelligents de l'Univers(!)... en fait, ils s'éveillent doucement à leur entourage cosmique conscient. Grâce à ces découvertes absolument fondamentales, l'Homme constate enfin que son environnement cosmique recèle, non seulement de la vie biologique, mais aussi de la vie consciente organisée. 

Nous commençons enfin à sortir d'un obscurantisme et d'un anthropocentrisme qui ne sont plus de mise avec ce que nous savons maintenant de l'univers et des ovnis... voir les preuves au chapitre suivant.

Article extrait de mon livre "Vers la Sagesse quantique" en vente dans les librairies et sur Amazon

 

La Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'universLa Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'univers

Curieusement, nos télescopes spatiaux et nos satellites peuvent observer le fin fond de notre univers et les galaxies, mais ils ne seraient pas capables d'observer des engins spatiaux traversant notre espace astronautique immédiat ? 

Et pourtant, de nombreux rapports civils et militaires concernant l'observation récurrente de PANs et d'OVNIs obligent à admettre que des machines volantes qui ne sont pas issues de la technologie terrienne actuelle traversent constamment notre espace aérien et astronautique : si les scientifiques jusqu'à maintenant se refusaient à parler ouvertement de civilisations galactiques plus avancées que la nôtre, un grand nombre d'entre eux n'ont plus aucun doute (en off...) depuis la mise en commun de nombreuses données tant astrophysiques, astronomiques, biologiques et ufologiques :

- Voir ce troublant documentaire français sur les observations d'Ovnis tout au long de l'histoire humaine

- Voir cette excellente émission rassemblant des scientifiques (J-P Petit, Luc Dini), de Jean-claude Bourret ancien rédac chef FR3 et de la 5, et d'Alain Juillet ancien directeur du SDECE (services secrets français)

Voir cet excellent documentaire français Ovni et pouvoir

- voir/écouter émission de radio passionnante sur la divulgation de l'existence des ovnis, les 15 premières minutes sont consacrées à la présentation des intervenants car ce sont des ingénieurs et des pilotes d'avion, ensuite pendant 1h30 les témoignages s'accumulent ! (attention, cette émission est découpée en 11 blocs de 10 mn qui s'enchainent sans recliquer) et ici en intégralité

- Voir également un document (lettre mensuelle de la 3AF en pdf évoquant les PAN Phénomènes Aérospaciaux Non identifiés) de la Commission Sigma de la 3AF, la très sérieuse Association corporative des industries de l'Aéronautique et de l'Espace. 

- voir/écouter sur RTL, deux émissions très très intéressantes : émission de radio "Les aventuriers de l'impossible" du 13 juillet 2015  et celle du 25 aout 2016 sur les phénomènes Ovni

- un exemple d'observation d'Ovni filmé par un avion de la sécurité du territoire US avec vidéo authentifiée

- Autre exemple d'observation filmée par les caméras de la NASA installées sur la Station Spatiale Internationale l'ISS. Le flux d'images diffusé sur internet a été enregistré par des ufologues et censuré ensuite par la Nasa, mais la censure est arrivée trop tard, les images ont fait le tour du Net...

- voir témoignage (video sur facebook) sur France 3 de l'ancien pilote de l'armée de l'air Jack Krine

- Voir l'émission de MayBe Planet avec l'équipe de Pascal Fechner qui suit de près l'information ufologique très abondante aux USA suite à la divulgation par l'US Navy d'observations récurrentes d'ovnis. Voir aussi leur interview de Luis Elizondo, ancien directeur du programme AATIP (voir un des chapitres ci-après)

 

L'Ufologie enregistre des milliers d'observations d'Ovnis incontestables

Le GEIPAN

Discret département du CNES (l'équivalent français de la NASA), le GEIPAN (http://www.cnes-geipn.afr/publie régulièrement ses rapports, sa mission est de collecter les témoignages d'observations d'Ovnis, d'atténuer les faits, de prévenir toute amplification médiatique et de réaffirmer qu'il n'est pas scientifiquement démontré que certains phénomènes Ovni soient des objets technologiques exogènes. Le Geipan pourrait peut-être se renseigner sur les 2 pilotes de chasse iraniens en 1976 (à écouter sur RTL.fr, lire l'émission à partir de 27min) et leurs opérateurs radars qui ont suivi un Ovni, et cet Ovni n'était pas un phénomène climatique car les pilotes de chasse ont vécu une interaction défensive, donc pas un ballon-sonde, ni du plasma (Voir témoignage, ici, du pilote de chasse iranien). De même l'observation de pilotes de chasse de l'Armée de l'air portugaise en 1982 (validée par leur commandant en chef de l'Etat-Major) qui ont volé de concert avec un Ovni durant 25 minutes.

Sous l'autorité gouvernementale et sous influence d'une pensée scientiste au matérialisme étroit, le Geipan a récemment révisé à la baisse toutes les évaluations tendant à favoriser la thèse extraterrestre, de 24% de Pan de Type D en 2008/2012, ils sont passés à 9% en 2014 et en 2019 à 3,5%... Pourtant les faits sont têtus : 9% de PAN type D (phénomènes non expliqués malgré des témoignages précis, concordants et des indices de bonne qualité comme traces sur le site d'observation, perturbations électromagnétiques et traces radars) + 34% de type C (observations manquant de données suffisantes) soit 43% des dossiers d'observations d'Ovnis de cet organisme scientifique chargé des phénomènes volants (et aquatiques) non identifiés font état d'une réelle non-identification du phénomène observé.

Le Geipan, malgré son ouverture d'esprit, a ses limites : outre son obéissance à l'Autorité officielle, il garde la ferme volonté de rester dans le cadre référentiel cartésien strictement matérialiste et anthropocentriste, or des observations d'ovnis les décrivent comme des objets matériels ayant des déplacement cohérents, or de nouvelles manières d'envisager le phénomène Ovni sont liées aux phénomènes de conscience et au monde quantique... (voir mon livre Vers la Sagesse quantique et livre Ovnis et conscience, ouvrage collectif paru aux éd. Le Temps présent)

Cependant les rapports de Cometa et de l'organisme américain indépendant le MUFON (et MUFON France) eux sont beaucoup plus réalistes : ils présentent des dossiers solides, des preuves solides... (ainsi que le SETIchargé d'écouter l'univers, dans une moindre mesure puisqu'il a une mission un peu différente). L'activité de ces organismes souligne très clairement l'importance accordée aux phénomènes Ovnis et Pans par nos gouvernements, nos industries aérospatiales et nos militaires...

Je vous invite à chercher votre vérité à partir des affirmations un peu restreintes de nos scientifiques officiels... à vous d'élargir et de faire votre propre opinion à travers vos propres recherches, car avec les Ovnis et l'exopolitique, on n'est pas dans la croyance mais dans les faits... 

 

Le Rapport COMETA

L'espace aérien français (et international) étant violé régulièrement par des Objets Volants Non Identifiés (qui survolent aussi des installations nucléaires civiles et militaires) depuis de nombreuses années avec observations systématiques par des radars et des patrouilles d'avions de chasse, cela pose un réel problème de sécurité du territoire aérien français.

Un vice-amiral et plusieurs généraux des différentes Armées françaises s'en sont émus, ils ont demandé des ordres et des procédures aux responsables politiques car l'intrusion dans l'espace aérien d'un pays est un cas de Casus belli (pouvant déclencher une déclaration de guerre) selon le Cdt J-G Greslé ancien pilote de chasse. Devant le mutisme des dirigeants politiques qui visiblement ont d'autres chats à fouetter que de s'occuper d'incursions furtives dans notre espace aérien, des officiers de haut rang ont établi un rapport, le fameux rapport COMETA rédigé sous la conduite du Général Denis Letty, rapport remis au Président de la République, au Premier Ministre français en 1999 (COMETA a été réactualisé en 2009) puis édité à 80 000 exemplaires (actuellement disponible en poche aux éditions J'ai Lu), et traduit en anglais avec une vaste diffusion dans tous les pays de l'OTAN.

Suite au rapport Cometa, des ufologues reconnus pour leur sérieux ont été contactés pour briefer les services secrets et les industries de l'armement..., suite au rapport COMETA, la Haute Autorité de la Défense Aérienne, la SGDN et la Direction du Renseignement Militaire (DRM) ont intégré les OVNIs dans leur plan Intrusair...

 

La Commission SIGMA

Les industries aérospatiales et les militaires, qui regroupent des gens pragmatiques, s'attèlent vrai­ment à mettre en évidence des contacts indirects (et plus rarement directs) avec des engins spatiaux exogènes via la Commission Sigma2 de la 3AF, la très sé­rieuse Association corporative des industries de l'Aéronautique et de l'Espace. Cependant, au fil des ans, le rapport d'avancement Sigma 2 de 2015 se retranche de plus en plus dans une prudence exagérée, proche du positionnement du Geipan, faisant penser que les industries aéronautiques et astronautiques doivent obéir aux lois du marché imposées par une doxa officielle...

Pourtant en 2008, on pouvait lire l'enthousiasme par un des discours d’inauguration de la commission Sigma, le 1er oc­tobre 2008, prononcé par Jean Gabriel Greslé de­vant « la Presse nationale, une centaine de per­sonnes dont des représentants de l’Armée de l’Air, de la Gendarmerie Nationale, des Attachés à la Défense du Chili, d’Espagne, de Russie et de Po­logne, des pilotes témoins d’observations » in Docu­ments interdits, la fin d’un secret, de J-G Greslé, éd. Dervy poche, p355 et suivantes.

Ce livre analyse notamment des rapports déclassifiés du FBI et de l’US Air Force ; il faut savoir qu’aux USA depuis le décret Freedom of Information and Privacy Act de 1973, n’importe quel citoyen est autorisé à demander des documents déclassifiés à l’Administration US, aux USA certains procès retentis­sants eurent lieu quand l’Administration refusa de divulguer des documents concernant des observations d'Ovnis, elle s’inclina malgré tout, sur injonction de la Cour Suprême.

--------

   Tous les rapports des différentes associations et commissions (Mufon, Cometa, Commission Sigma, Geipan) autant européennes qu'américaines, malgré les réticences officielles, désignent avec insistance les milliers d'observations de PANs et d'Ovnis, les multiples témoignages de pilotes d'avion, d'astronautes, de militaires, de politiciens dont Paul Helleyer, ministre canadien de La Défense de 1963 à 67, et le gouverneur d'Arizona Fife Sigminton en 1997. Vous trouverez tous les détails dans l'excellent livre très documenté de Leslie Kean "Ovnis, des généraux, des pilotes, des officiels parlent" éd. Dervy.

Ces rapports évoquent aussi les observations russes et chinoises, ces rapports désignent aussi les observations répétées et concordantes d'ovnis aux USA, en Belgique, en Angleterre, en France, en Allemagne par des centaines de personnes, par des militaires.

 

Programme AATIP

Initié par le sénateur Harry Reid et dirigé par Luis Elizondo, le Programme d’identification avancée des menaces aérospatiales AATIP doté par le gouvernement américain de $ 22 millions pendant 5 ans à partir de 2007 est une enquête qui a mis en évidence des observations répétées et filmées par des pilotes d'avions de l'US Navy, laquelle a convenu que le comportement de ces Ovnis n'était pas de l'ordre d'une technologie terrestre actuellement connue. Un chanteur américain Tom DeLonge a décidé d'explorer d'une manière sérieuse cette affaire et de la relayer vers le grand public. Voir Une affaire d'états, documentaire (2020) de Dominique Filhol sur les dernières divulgations d'observations d'Ovnis par l'US navy

 

Par ailleurs, malgré l'omerta en vigueur dans les milieux aéronautiques, on recense 3500 témoignages de pilotes d'avions ayant observé un Ovni (voir ce documentaire pragmatique de Canal+ rediffusé sur YouTube, découpé en 6 blocs de 8 mn qui s'enchainent sans recliquer). 

L'ensemble de ces rapports depuis 80 ans s'intéresse aux 43% de phénomènes inexplicables qui ne peuvent plus être classés ni dans l'hallucination, ni dans le canular, ni dans la coïncidence de débris de satellites rentrant dans l'atmosphère, ni dans les lanternes thaïlandaises, ni dans les ballons sondes, ni dans une manifestation de plasma, ni dans une quelconque explication fumeuse et embarrassée des Autorités dépassées par ces phénomènes.

Explications possibles, vraisemblables et probablement très très très probables (!!!), plus rationnelles et moins dans le déni, moins magiques que les explications mythiques, symboliques et divines des religions, mais tout aussi extraordinaires :

- Un faisceau de plus en plus dense de faits ufologiques indé­niables nous montre qu'aux 20ème et 21eme siècles, des vaisseaux extraterrestres traversent régulièrement l'espace aérien de la Terre ainsi que notre espace astronautique.

- Contrairement à nos ancêtres des siècles précédents qui ne disposaient pas d'informatique, qui ne pouvaient imaginer une exploration de l'Espace astronautique, nous avons vu depuis les années 1960 l'Homme lancer des fusées, fouler le sol de la Lune et installer l'ISS une station spatiale, envoyer des robots sur Mars, sur des astéroïdes... etc. 

Depuis, nos points de vue cosmique et cosmologique se sont enrichis d'un nombre considérable d'observations et de données, notre point de vue humain a changé, non seulement sur l'observation de l'univers, mais aussi sur l'observation de notre condition humaine et de son passé : nous pouvons donc légitimement nous demander si nous sommes la seule civilisation galactique, nous pouvons légitimement nous demander si les nombreuses anomalies archéologiques sur Terre suggèrent la trace d'autres civilisations d'origine non terrienne technologiquement évoluées... et de civilisations terriennes antérieures à la nôtre (voir mon article L'archéologie et les incohérences de l'Histoire)

Maintenant que nous savons nous servir d'une puissante et extraordinaire technologie, nous pouvons envisager que d'autres civilisations galactiques en disposent aussi, depuis plus longtemps que nous. Nous pouvons sérieusement envisager que d'autres civilisations galactiques plus anciennes donc technologiquement ou/et spirituellement plus évoluées visitent la Terre depuis des milliers d'années. Car l'observation récurrente d'Ovnis implique la très très très très très très très forte probabilité d'existence de civilisations extraterrestres dans notre galaxie, et/ou dans d'autres galaxies, et/ou dans des dimensions connexes, et/ou dans les couloirs du Temps (les Terriens de notre futur viendraient nous visiter).

Selon l'avis de très nombreux astrophysiciens et des recherches du SETI et du physicien américain Michio Kaku, notre civilisation terrienne en est au type 0 de civilisation galactique qui comprend 3 autres types :

- type 0 qui ne contrôle pas son énergie (gaspillage, pillage et guerres énergétiques). Le type 0 commence l'exploration de son espace astronautique immédiat, le niveau cosmique intérieur mais ne dispose pas encore de la technologie énergétique nécessaire pour aller plus loin

- Type 1 qui contrôle l'énergie et explore son système planétaire et ses voisins immédiats. Le type 1 a 200 ans à 5000 ans d'avance sur nous

- Type 2 qui explore son espace galactique et agit sur la mécanique des systèmes solaires, le type 2 utilise les trous de ver et adhèrerait à une possible confédération de planètes. Le type 2 a 5000 ans à 100 000 ans d'avance sur nous

- Type 3 qui contrôle l'énergie des étoiles et l'énergie quantique de l'échelle de Planck, avec la possibilité de créer et de contrôler les trous de ver avec les autres dimensions (voir les recherches du physicien Michio Kaku). Le Type 3 a 200 000 ans à 1 million d'années d'avance sur nous

- Selon le principe de multidimensionnalité de la physique quantique et selon le constat que 26% de la masse de l'univers est une matière (noire) différente de notre matière atomique ordinaire (5% de la masse de l'univers), des entités exogènes vivant sur des plans non-visibles dans des dimensions informationnelles moins denses pourraient utiliser spontanément les capacités du niveau quantique à créer des objets psychiques adaptés à notre réalité physique.

Ce type d'entités exogènes aurait la capacité de prendre la forme physique et un cadre de pensée qui s'adaptent temporairement au fonctionnement physique et psychique humain. Ou également emprunter une enveloppe physique comme un scaphandre animé juste par une conscience psychique. Tout comme certains OVNIS sont possiblement des objets psychiques se matérialisant et se dématérialisant à la seule volonté mentale de consciences exogènes d'une manière quantique non-locale (lire Ovnis et Conscience, ouvrage collectif. éd Temps Présent)

Ce n'est pas de la Science-Fiction car les dernières découvertes astronomiques, astrophysiques et quantiques nous désignent désormais ces pistes de travail d'une manière pragmatique. 

Toutes ces possibilités explorées par les militaires et l'industrie de l'armement, par l'industrie aérospatiale, par des laboratoires privés, possibilités que notre Science officielle nie, ont pour conséquence d'élargir les perspectives de conscience humaine qui restent malgré tout coincées entre la barbarie et l'étroitesse d'esprit d'une civilisation terrienne belliqueuse persuadée d'être l'unique habitante d'un cosmos comprenant des milliers de milliards de systèmes solaires dont 9 milliards de planètes habitables rien que dans notre galaxie. 

Maintenant que nous disposons d'un très grand nombre de données dans tous les domaines et d'une puissante informatique permettant d'analyser, de comparer, soyons dans le discernement.

Le déni des Autorités officielles :

Préalablement, il faut préciser la notion de pensée et d'action officielles : la recherche scientifique garde un œil pragmatique sur son financement... un labo et ses chercheurs doivent satisfaire à des critères de recherche autorisés selon des règles tacites pour voir affluer l'argent, les chercheurs ne peuvent donc pas avoir des thèmes de recherche trop exotiques sous peine de voir se tarir leurs financements... la frontière de la pensée officielle est donc déterminée par l'Argent.

Nos systèmes politiques reposent sur une vision à court terme des problèmes sociétaux et devant l'urgence des problèmes à résoudre comme les guerres, les inégalités, les injustices et l'Economie, les intrusions d'Ovnis ne sont pas une priorité politique. Le problème ontologique fondamental est délégué aux religions et à une laïcité light.

Notre civilisation est auto-centrée sur elle-même dans un anthropocentrisme doctrinaire et rejette toute vision d'une globalité Cosmique. Selon nos scientifiques académiques, le cosmos est vide de vie ou au mieux, il pourrait y avoir, d'une manière rare, de la vie biologique primitive ! Quelle arrogance ! L'univers se serait-il organisé uniquement en fonction d'une planète, la Terre, et de ses habitants ? dont la moitié vit d'une manière asservie par la misère, la cruauté, la violence !

A cause de ce manque d'ouverture et en raison d'une peur irraisonnée attribuée à un possible massacre généralisé type Guerre des mondes, ou au syndrome Planète des Singes, l'Homme veut bien admettre les preuves scientifiques qu'il découvre mais il refuse totalement les preuves qui lui seraient imposées de l'extérieur par des civilisations non-terriennes en niant farouchement les observations d'Ovnis.

Le Terrien accepte de mettre en esclavage ses semblables et le règne animal mais il refuse de subir un éventuel asservissement et de vivre sous le joug d'une civilisation extraterrestre technologiquement plus évoluée. 

Mais si, - thèse de plus en plus probable - certaines civilisations extraterrestres nous visitent depuis des millénaires, nous devrions depuis longtemps être en esclavage, n'est-ce pas ? Après tout, peut-être le sommes-nous sans le savoir et cela nous empêche-t-il de vivre ?

Le manque de motivation à utiliser le mode d'emploi de l'approche extraterrestre, le manque de sagesse, la peur ordinaire et la peur métaphysique ainsi que l'angoisse profonde à l'idée de la remise en cause obligatoire de l'ensemble de nos connaissances scientifiques et historiques sont en fait les raisons profondes du déni officiel concernant les observations d'Ovnis. Et il y a d'autres raisons plus vertigineuses... voir mon article "Extraterrestres : complot or not complot ?"

En d'autres termes, les dirigeants de notre race humaine ne sont pas stupides : ou ils sont dans l'ignorance et le déni, ce qui n'est pas une attitude très responsable... ou ils sont informés mais ne souhaitent pas communiquer aux peuples terriens les éventuels contacts avec des civilisations exogènes plus avancées.

Et pourtant nos militaires et les industries aérospatiales travaillent sur des stratégies et des technologies tenant compte du fait extraterrestre. Et pourtant nos scientifiques découvrent en permanence de nouvelles planètes habitables, et pourtant l'observation quotidienne d'Ovnis prouvent que ces civilisations extraterrestres nous visitent, des milliers de preuves sont sous leur nez, mais ils ne veulent surtout pas les voir...

La Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'universLa Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'univers

A la lumière du constat d'une présence extraterrestre développée dans l'environnement immédiat de notre planète, il est crucial de faire évoluer la conscience humaine vers plus de lucidité et de responsabilité. Tout ceci est très dérangeant et n'est plus lié à de la croyance mais à la confrontation directe de faits et de preuves, donc c'est maintenant à vous de chercher dans l'importante documentation disponible sur internet et dans les bibliothèques...

Il n'y a pas de croyances en matière d'ufologie : il y a des faits et des preuves !

Pour les sceptiques, faisons une petite comparaison :

► d'un côté, la religion chrétienne affirme la réalité du Christ. D’un strict point de vue historique on ne connait pas les conditions réelles de la vie de Jésus-Christ, les Evangiles attribués aux apôtres mettent en scène une naissance, une vie, une mort mais pour un historien ces récits, écrits 80 ans après la mort du Christ, sont partisans donc suspectés de mélanger de nombreux faits dans une fiction qui pourraient interpréter une réalité. Néanmoins la mission christique salvatrice, elle, est bien opérationnelleavec un message de rédemption, d'élévation et d'amour universel. Cette foi a établi une spiritualité et impulse un sens du Sacré utile à l'humanité car les religions sont censées apporter un cadre moral et ontologique lorsque les croyants et leur hiérarchie cléricale les respectent (!!!)

Si les dernières années de la vie du Christ semblent attestées par quelques phrases de l'historien latin Flavius Josèphe dans "La guerre des Juifs", ON NE CONNAIT STRICTEMENT RIEN DE LA NAISSANCE DE JESUS-CHRIST, de sa famille, de ses origines, n'en déplaise aux rabbins juifs qui ont inventé une généalogie qui remonte au Roi David d'après des ajouts tardifs aux évangiles de Luc et Matthieu.

Tous les sites archéologiques ouverts au public en Israel recensent les endroits où aurait vécu Jésus mais aucun guide, aucun érudit, aucun historien rencontré sur place, ne s'avance à certifier que le Christ y a effectivement vécu ; tous les discours sont au conditionnel et tous précisent que nous sommes sur les lieux vraisemblables d'évènements du passé rapportés par une tradition, sans réelle preuve archéologique ou historiographique, RIEN ! A cet égard, le pèlerinage en Terre Sainte est très instructif, j'invite tous les chrétiens à le faire car ça remet les idées en place... 

Attention à l'aveuglement dogmatique, on retrouve la même problématique d'histoires invérifiables, de preuves fabriquées ou de "découvertes" bricolées plaquées sur des lieux et des personnages qui deviennent des légendes fondatrices en Islam, en judaïsme, dans le bouddhisme, en Franc-maçonnerie, dans l'occultisme... etc, que l'on prend pour des faits réels. Tout cela fonctionne sur de la croyance en des symboles construisant une réalité symbolique qui ne reflète qu'une réalité supposée.

Car on nous sert, sans preuves et sans complexes, UNE FABLE de la Nativité depuis 2000 ans, sur la naissance de Jésus le 25 décembre, Noël, les Rois mages, la crèche..., sur de nombreux évènements de son enfance dont on ne sait rien hormis des oui-dire, alors que les exégètes chrétiens ont établi que Jésus est vraisemblablement né en mars d'une année antérieure de 3, 6 ou 10 ans auparavant et on ne sait pas où (probablement Nazareth et non pas Bethléem). 

Il est certainement utile de rappeler que le mythe de la Nativité chrétienne a été emprunté au Culte de Mithra (7 siècles av JC), Mithra né d'une Vierge dans une grotte cachée derrière un rocher, visité aussi à sa naissance par des mages... (écouter sur Europe1 "Au coeur de l'histoire" avec Michel de Grèce à partir de 15mn27s)... Il est bon de rappeler aussi que dans le calendrier julien en vigueur à l'époque, le 25 décembre correspond à la fête du Solstice d'hiver dans les traditions païennes d'avant J.C., et c'est à partir de cette date qu'il fût décidé, en 354 après JC, de fixer la naissance de Jésus pour faire oublier les fêtes païennes, romaines, celtes, mithraïques.

Bref, on ne sait rien sur la naissance de Jésus-Christ mais on a monté une fabuleuse histoire qui a pris corps dans l'imaginaire chrétien comme une réalité ! Nous sommes dans la croyance d'une hypothétique histoire SANS AUCUNE PREUVE DIRECTE !!!

► d'un autre côté, nous avons des MILLIERS DE PREUVES DIRECTES d'observations d'Ovnis depuis 80 ans avec des tracés radars, des relevés topographiques, des relevés d'empreintes, des relevés de perturbations électromagnétiques, des témoins DIRECTS qui sont de simples citoyens, des policiers, militaires, astronautes, pilotes d'avion, politiciens, des organismes chargés d'archives, photos, films...etc, et pourtant...

officiellement personne n'y croit, du moins l'avis officiel de la pensée dominante nous dit : "passez votre chemin, il n'y a rien à voir" ou pire, officiellement la quasi-totalité des témoignages sont sujets à caution car ce sont des hallucinations !!! Ce qui impliquerait que les États-majors des Armées françaises, américaines, belges, portugaises, chiliennes, allemandes, russes... etc, de nombreux généraux et officiers, et nos pilotes d'avions de chasse, nos pilotes d'avions de ligne sont victimes d'hallucinations... Ce qui impliquerait que nos radars civils et militaires buggent souvent, trop souvent... ou nous sommes dans l'incompétence généralisée ou bien....

Curieux, n'est-ce-pas ! Les gouvernants pensent que les peuples ne sont pas mûrs à entendre une réalité plus globale et préfèrent les bercer dans une réalité magique où le merveilleux semble rassurant (voir le succès de la légende de la Nativité chrétienne, du Père Noël, des fables idéologiques et politiques)... envisager l'idée même qu'une ou plusieurs civilisations extraterrestres visitent la Terre, c'est toucher à la grille de lecture matérialiste et anthropocentriste. Notre société actuelle n'est pas encore prête à travailler sur ses dénis et ses fables.

L'enjeu du déni est colossal puisqu'il s'agit ni plus ni moins de réviser les bases des fondamentaux ontologiques de l'Homme. Si effectivement une ou plusieurs civilisations extraterrestres visitent la Terre depuis des millénaires et sont intervenues d'une manière ou d'une autre dans l'évolution humaine, l'ensemble des disciplines scientifiques (de la génétique à la physique en passant par l'histoire et la philosophie) ainsi que les religions et les régimes politiques devront changer les fondements de leurs paradigmes et leurs positionnements. 

Des oligarchies préparent le terrain, une exopolitique est en marche : Le pouvoir des oligarchies sur les peuples repose sur l'ancien paradigme : une base ontologique incomplète et erronée, il y manque l'installation du paradigme quantique et l'ouverture pragmatique à la vie consciente sur d'autres planètes.

Il se dessine néanmoins une évolution subtile, invisible mais bien réelle chez les gouvernants politiques, économiques, scientifiques et religieux qui maintiennent, pour le moment, un puissant déni sur cette question ufologique. Nos dirigeants intègrent petit à petit ce changement de paradigme tout en entretenant par défaut les vieilles habitudes : maintenir la division pour continuer tranquillement à tuer, guerroyer, continuer à propager l'ignorance par l'entretien des peurs et des angoisses, par le divertissement, par l'attachement émotionnel à nos asservissements.

Pourtant l'accumulation de preuves d'observation d'Ovnis, que personne ne peut nier, oblige à déclassifier des dossiers aussitôt décrédibilisés par de la désinformation. On peut y voir une stratégie de long terme de la part des responsables politiques et scientifiques afin de ne pas créer un traumatisme global : déclassifier petit à petit, en catimini, des observations et des preuves en pariant sur une imprégnation psychique des peuples, années après années, malgré la dilution dans l'océan d'informations inutiles et parfois manipulées qui nous submergent tous les jours.

Depuis deux siècles nos gouvernants, les élus des peuples et les religions se trouvant face à leurs propres destructions écologiques, climatiques, guerrières et économiques ne veulent, apparemment, surtout rien changer.

En réalité, si nos gouvernements sont responsables, ils disposent certainement d'informations que le quidam ordinaire n'a pas. Il serait raisonnable de penser que des dirigeants de certains pays et certains groupes travaillent silencieusement à une reconnaissance officielle des Ovnis et des races extraterrestres dans un futur plus ou moins proche, c'est pour cela, entre autres, qu'ils mettent en place un gouvernement mondial, une seule monnaie mondiale dématérialisée (via la monnaie DTS du FMI qui a remplacé le Dollar, l'Euro, le Yen et le Yuan dans les échanges commerciaux internationaux), qu'ils mettent en place un nouvel ordre mondial géopolitique et économique pour préparer l'entrée dans le Type 1 de civilisation galactique d'ici 200 ans. Certaines organisations transnationales masquent leur intentions pour que le déni soit maintenu volontairement, pour que rien ne vienne changer (sur le court terme) les habitudes barbares, cupides et guerrières des hommes

► Quand des journalistes, des économistes, des sociologues, des lanceurs d'alerte et des ufologues savent dans quelles directions chercher, on peut observer deux factions réformatrices au niveau mondial dont la volonté est de mettre en place, sur le moyen terme, les conditions d'une exopolitique afin de dialoguer et de commercer avec des civilisations exogènes, mais ces factions s'opposent sur la manière de faire évoluer les mentalités des peuples et les structures politiques et économiques.

La manière subtile des principales structures transnationales (Banques d'affaires, Onu, Otan, Fmi, Oms, Omc, etc) manipulant les peuples à travers l'installation de dictatures douces, que certains philosophes appellent des démocratures, qui remplaceraient peu à peu nos démocraties avec 2 classes bien distinctes de citoyens réparties en 2 sociétés séparées (quasi-physiquement) qui ne disposeraient pas des mêmes informations, ni des mêmes droits...

Pour le moment, en attendant que nos dirigeants mettent en place ce futur possible pas très réjouissant (heureusement le pire n'est jamais sûr...), la seule solution réside dans la révolution ontologique intérieure individuelle qui nous oblige à effectuer un travail individuel d'élévation de conscience, par une introspection, par l'ouverture à la non-violence, par l'ouverture à nos capacités de conscience, par la connaissance et la pratique des propriétés du champ quantique informationnel organisé qui sous-tend la matière et le monde physique.

Notre civilisation terrienne est entrée dans une ère nouvelle :

On ne peut plus cacher l'accès immédiat et instantané aux champs quantiques informationnels ! On ne peut plus cacher l'importance des conséquences de la physique quantique et de l'astrophysique, on ne peut plus cacher l'importance des enseignements de l'observation de l'univers, on ne peut plus cacher la très très très très probable existence de civilisations galactiques extraterrestres et ses implications ontologiques, on ne peut plus cacher l'existence de vie consciente extraterrestre, on ne peut plus se voiler la face concernant les implications ontologiques de l'installation du paradigme quantique dans nos vies quotidiennes : cohérence et unicité de l'univers, non-localité et multidimensionnalité, champs énergétiques informationnels, champ de conscience substrat de la matière... etc.

Il appartient donc à chacun d'entre nous d'effectuer le travail individuel d'élargissement et d'élévation de conscience pour évoluer spirituellement et pour que dans une dizaine de générations notre civilisation devienne moins barbare.

La Terre n'est pas la seule planète habitée dans l'univers

Petite conclusion temporaire :

Selon l'avis d'éminents ufologues et d'auteur(e)s de livres traitant d'ufologie, le déni des personnes sceptiques et le déni des Autorités sur l'observation d'Ovnis argumentent sur le soi-disant besoin irrationnel des foules, la bêtise supposée du peuple et le besoin à la croyance ! 

1/Mais les milliers de preuves ufologiques sont traitées rationnellement depuis des décennies dans une approche totalement pragmatique par des ufologues, des journalistes, des scientifiques, des militaires et des ingénieurs de l'industrie aérospatiale... lisez, informez-vous ! Le déni se bâtit sur l'ignorance !

2/ces preuves et observations d'ovnis obligent tout ceux qui s'y interessent à une profonde réflexion ontologique et scientifique. Cela oblige à se pencher sur les principes et les applications de physique, de chimie, de mécanique des fluides, de thermodynamique, de propulsion énergétique, de technologie aérospatiale, de biologie, d'exobiologie, d'astronomie, de géologie, d'astrophysique, de sociologie, de psychologie, de philosophie, de métaphysique, d'ésotérisme, de langage symbolique, d'histoire, d'archéologie, de géopolitique, de la conception de l'Espace/Temps, de la structure de la matière et de la physique quantique tant dans ses applications technologiques que dans son fonctionnement humain et psychique... etc. Comme le fait remarquer l'ufologue Pascal Fechner (directeur de Mufon-France), existe-t-il un autre domaine qui oblige à réunir tant de connaissance, tant de communication et de réflexion ? Existe-t-il un autre domaine qui oblige à un travail de connaissance des principes de fonctionnement de l'univers et à un travail de connaissance de soi ?

3/ ces preuves et observations d'ovnis excluent la croyance ! car nous sommes là devant des faits technologiques. C'est le contraire de la magie, c'est le contraire de la croyance religieuse et superstitieuse, c'est le contraire des fables idéologiques ou des interprétations dogmatiques de faits historiques.

Il ne s'agit plus de croire ou de ne pas croire en une vie extraterrestre car, selon les faits et les preuves accumulés par le Mufon, le Geipan, le rapport Cometa, nous constatons que des vaisseaux astronautiques non-originaires de notre technologie terrienne actuelle traversent très souvent notre espace aérien et astronautique. Ce qui signifie très clairement qu'une intelligence non-terrienne, technologiquement plus avancée, visite la Terre. il s'agit d'observer méthodiquement les preuves qui s'accumulent par centaines dans toutes les disciplines.

Toutes ces recherches et ces observations sont pleinement vraisem­blables et recevables depuis que nos satellites, nos télescopes, notre puissante technologie, notre informatique élaborée et efficace nous permettent d'accumuler et de croiser de l'information, et d'avoir un point de vue plus large et plus global de l'univers, de la matière, de l'histoire de l'humanité...

A l'instar du Vatican qui, en 2008, nous a annoncé "qu'une existence extraterrestre intelligente ne saurait être contraire à la foi chrétienne", on peut penser que nos dirigeants politiques feront un jour le point sur ce sujet tabou car de plus en plus d'informations filtrent et ne peuvent plus être classées dans une fumeuse théorie du complot...

L'ancien président de Russie Dmitri Medvedev en 2012, des personnalités poli­tiques en Amérique : l’ex-gouverneur d’Arizona Fife Symington, le sénateur Barry Goldwater (années 60), l'ex-sénateur du Nevada Harry Reid, l’ex-ministre canadien de la Défense Paul Helleyer, les conseillers de la Maison Blanche John Po­desta et Luis Elizondo, les présidents Harry Tru­man, Dwight Eisenhower, Jimmy Carter, Ronald Rea­gan, Bill Clinton, ont clairement signifié leur position­nement pro-Ovnis et certains gouvernements (Brésil, Uruguay, Chili, Portugal... etc) déclassifient des documents ufologiques qui alimentent un nombre croissant de documentaires et de reportages médias. Le nombre de faits observés aug­mente, un gros volume d’informations devient disponible sur internet, dans des conférences et des docu­mentaires. Faites vos re­cherches, triez car il y a des "fakes", en cas de doute prenez le Mufon comme référence, en relation avec de nombreux organismes scientifiques, ils font un travail d'enquêtes et d'analyses fiables et remarquables. Allez vers l’information.

Je vous invite aussi à prendre en considération les infos de David Wilcock dans ses nombreux entretiens avec Corey Goode qui diffusent les éléments d'une autre réalité complètement époustouflante, à commencer par la découverte de ruines d'une civilisation avant la nôtre, plus avancée, dans les glaces de l'Antarctique, même si cela est gardé secret, ce n'est pas du fake... lisez et regardez les très riches entretiens de la série Divulgation cosmique.

Et rappelez-vous le constat des scientifiques : l’exobiologie affirme que la vie biologique est une cons­tante universelle et que 9 milliards de pla­nètes, rien que dans notre ga­laxie, sont potentielle­ment habitables. 

© Didier Luccan

Cet article est issu d'un chapitre de mon livre "Vers la sagesse quantique" aux éditions Bussière

BONUS : pour le funvoici des vidéos intéressantes avec parfois des témoignages étranges et difficilement admissibles, des faits dérangeants mais qui reflètent une communication de plus en plus insistante sur la très très très probable existence de civilisations extraterrestres plus avancées que nous. Et la première partie de ma conférence sur la physique quantique et les champs informationnels

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article